Explications sur l'édition des messages

A lire absolument

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar zeb » Jeu Juil 15, 2010 10:06 am

Salut Fred

C'est marrant, on parlait de toi avec Guillaume l'autre soir et on se disait... de toute façon, Fred il s'en fout, il n'édite jamais ses messages... :mrgreen:

Bonne canicule :roll: :lol:

Pascal
Marzocco Linea 2g
Mazzer SJ
zeb
 
Messages: 3147
Inscription: Dim Avr 12, 2009 2:58 pm

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar Cafteur » Jeu Juil 15, 2010 10:25 am

Ciao scalpa,

Ma yé doi être fou, sisi,
ou yé relis bueno los massajes antes de postar,

mais surtout j'ai dis 3.5T de c****ries au post² (ce serait pas drôle si je le refaisais).


Ah vous parlez de moi dans mon dos alors ? en mal j'espére.... :P
les pondu : c'est la poule qui crie qui a pondu l'aouf ! :mrgreen:

Tiens je vous fais une photo du chassis repeint cet aprém,
je cherche tjrs comment je vais m'y retrouver dans les joints & Co,
ça me démotive ces joints, c'est fou ça....



Hasta luego.
Machines : La Pavoni Europiccola , Unic Major G et F (en re-remisage), Jolly Bar (à donner)
Broyeur : Santos 6 (à changer)
Chat ou chien Perdu ? Comment le Retrouver -> voir site dans la marge.
Avatar de l’utilisateur
Cafteur
 
Messages: 856
Inscription: Jeu Déc 24, 2009 8:03 pm
Localisation: FR

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar zeb » Jeu Juil 15, 2010 4:40 pm

:lol: :lol: :lol:

C'est les joints ou la chaleur :roll: ou peut-être les deux :mrgreen:
N'oublies pas que c'est ton chauffage pour l'hiver prochain (le 15 aout chez toi non l'hiver ? :mrgreen: ) tes machines, va falloir cravacher un peu maintenant ;)

scalpa fondu :lol:
Marzocco Linea 2g
Mazzer SJ
zeb
 
Messages: 3147
Inscription: Dim Avr 12, 2009 2:58 pm

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar Cafteur » Ven Juil 16, 2010 8:44 am

C'était le 15/08, dans les alpes,
pas en hte-provence,
et j'ai une chaudiére a bois a l'automne (avec 5 raidiateurs à eau).

Fais 15°c la nuit, 31°c le jour,
(pas pour rien que j'affectionne les montagnes, bien que cela ne vaille pas l'air des glaciers)
mais c'est vraiment stupide de ma part d'avoir commandé les pochettes grimac,
je sais plus ou j'en suis sans avoir tout remonté
(malgrés les notificatations de claude ou andré, je sais plus, le doute plane).

Bref, y'en a plus pour long, le détartrage étant fait
(jamais reçu de devis de la boite qui devait recup l'Hcl),
et je vais devoir me séparer de la senséo... :mrgreen:


Fraisd
Machines : La Pavoni Europiccola , Unic Major G et F (en re-remisage), Jolly Bar (à donner)
Broyeur : Santos 6 (à changer)
Chat ou chien Perdu ? Comment le Retrouver -> voir site dans la marge.
Avatar de l’utilisateur
Cafteur
 
Messages: 856
Inscription: Jeu Déc 24, 2009 8:03 pm
Localisation: FR

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar Dream » Ven Juil 16, 2010 10:15 am

:arrow: :arrow: :arrow: Rubrique concernée

MERCI
Faut que je réfléchisse...
Avatar de l’utilisateur
Dream
Admin
 
Messages: 8144
Inscription: Ven Avr 06, 2007 5:52 pm
Localisation: Var

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar Bracam » Dim Juil 18, 2010 3:26 pm

Ouais alors, tu as prévu quelque chose pour ceux qui s'inscrivent et ne communiquent que par message perso, posant une nouvelle question en réaction à une réponse qu'on leur a apportée longuement ?

Je n'approuve pas ta décision, Claude ; pour ce que j’en ressens, elle procède d’un règlement de compte impossible, le précédent survenu sur le forum ayant été particulièrement odieux sans doute. Il doit être possible, en tant qu’auteur et donc responsable-propriétaire d’un texte de le modifier sans limitation de temps, de la manière dont on pense pouvoir ou devoir le faire. Est-il vraiment question "d'irrespect", et de cela uniquement, comme la tentation de cet argument se fait jour, lorsqu’un auteur, pour des raisons qui lui sont propres, modifiera ou pire, radiera sa contribution ? Plutôt que l’irrespect, il s’agira parfois simplement d'ignorance de règles qui changent à grande vitesse, dans la mouvance du net. TES règles sont-elles connues, acceptées, partagées par l'ensemble des internautes, parfois à peine "nourris" ? Comment peux-tu penser qu'ils sont perméables aux belles conceptions du savoir-vivre judéo-chrétien de vieux croutons dont je me réclame, éduqués dans le respect de la société des années cinquante-soixante ?

Je ne suis pas en train de te dire qu'il faut fermer le ban, baisser les armes, certes non ! Mais l'effort éducatif est devenu plus compliqué, dans un monde prétendument multiculturel, et peut-être que certaines mesures que tu estimes anti-démocratiques doivent être prises plus fermement et individuellement, après négociation et explication, à l'adresse de la personne qui piétine manifestement et volontairement les règles qu'on lui a proposées, valables ici et peut-être nulle part ailleurs. Donc oui, en de rares occasions, la modération ciblée me semble devoir s’imposer. Il en va autrement de mesures coercitives, censées éradiquer tout risque que se reproduise un accident de parcours totalement isolé, dont l’application va emm… toute la collectivité jusqu’à la fin des temps.

Je conteste la dérive actuelle, visible partout, en nous (en moi, ok) et dans la société, qui fonctionne à mon sens sur un système référent d’intolérance croissante à l’égard de tous les petits événements qui s'accumulent obligatoirement tout au long d’une vie (la nôtre, en l’occurrence). Avec l’âge, il n’est pas rare qu’un raidissement se produise, c’est même plutôt un sacré lieu commun que de le rappeler. Mal éduqués, différemment dirons les défenseurs du changement que je déteste et les zélateurs de la diversité, des armées de mal dégrossis vivant encore chez papa maman t’enverront faire f… après t’avoir écrasé dans la porte sur leur passage, et gare à ne pas te faire piquer si tu réagis.

On n’en est pas là sur Planet, ou je me trompe ? Par contre, permets-moi de t’assurer que ta réaction de bouclage de l’édition est disproportionnée. Je la vois directement liée à ce principe d’accumulation de petites irritations que nous subissons tous au jour le jour, souvent sans rapport avec le sujet. Un psychologue imagerait la situation en décrivant la manière dont nous collons un post-it à chaque égratignure. Ce n’est qu’un tout petit accroc, nous ne réagissons pas. Vient le suivant, que nous notons aussi. Un jour, c’est le bureau qui déborde sous les papillons colorés devenus insupportables, et un coup de sang nous prend, un désir d’ordre, une envie de tuer peut-être. Alors le premier clown qui passe ramasse tout le poids de notre colère accumulée, un gros coup de canon.

Certes, on sera probablement tenté de dire que j’exagère. Il n’en est rien évidemment. Ma description s’applique aux micro-événements comme aux séismes de société : il s’agit d’un principe général. Parlons de démocratie encore. En ce nom, qui invoque tout ce que l’homme occidental produit de meilleur à titre moral, on voudrait, souvent, réduire l’ensemble de la planète à notre interprétation de règles très générales, à mon sens vitales en effet, dont nous avons saisi et interprété tout ou partie de l’immense et inaccessible continent. Appliquée aux forums, l’interprétation n’est pas moins complexe que dans la vraie vie, selon l’expression consacrée. D’aucun voudraient voir, sur les sites ouverts par Pierre ou Jacques, une application très partielle, partiale, mais supposée juste, de ces règles. Soit qu’ils soient eux-mêmes régulateurs de tels lieux, soit qu’ils s’en imaginent les propriétaires et fantasment sur les mesures d’autorité qui leurs s’y octroieraient, dans le plus grand respect de la règle (laquelle ?).

Mais surtout, il paraît que les sites sur internet seraient des lieux privés dans lesquels s’appliqueraient avec autant ou plus de rigueur des préceptes de bienséance exigés légitimement de l’hôte qui accueille des gens de passage ou des amis dans son salon. Pourtant, internet n’est pas mon salon, mais un lieu très public. Je peux évidemment privatiser le site que je décide d’ouvrir, et c’est une démarche différente. A mon sens, lorsqu’il est question d’autorité du propriétaire d’un site généraliste, c’est le principe de la plus grande souplesse qui doit s’appliquer toujours, sous peine de tomber presque immédiatement dans l’autoritarisme, très éloigné des aspirations à la démocratie dont l’auteur se prévaut souvent. On le constate, nombre d’entre eux tombent dans le piège, et combien y trouve-t-ils du plaisir ?

Oui, l’animateur d’un site est chez lui. Il a donc la maîtrise, et la responsabilité légale, de ce qui s’y échange. Non, je n’imagine pas d’obligation d’y appliquer un fonctionnement prétendument démocratique mais sans réflexion, c’est évident. Oui encore, Claude le dit, la modération sur Planet est plus que discrète, la convivialité en règle générale excellente. C’est donc sur cette constatation, à défaut de toute autre, qu’il me semble prioritaire de persister à construire nos rapports. Mais voilà qu’un fâcheux renouvellerait une pratique survenue une unique fois, en supprimant le contenu de ses posts. La réaction de Claude est disproportionnée et inutile à mon sens, un peu comme celle qui nous anime soudainement lorsque nous décidons de brûler tous nos « post-its », de nettoyer les écuries d’Augias, de passer le Kärcher. La modération, la gestion au quotidien de notre environnement est une lutte incessante, pénible à coup sûr, usante certainement, d’un intérêt très limité. Pourtant, nous ne pouvons que rarement prendre des mesures radicales, qui résoudraient pour toujours telle ou telle difficulté (si peut-être : tuer le père, mettre fin à ses jours, divorcer ?). Nous ne pouvons pas manger une fois pour toute, nous rendre à notre travail et n’en pas revenir, embrasser sous une lune de miel infinie.

Le forum pèse donc son lot de tâches répétitives, chronophages, parfois horriblement décevantes, mais la baguette magique qui les efface d’un coup n’existe pas. Le respect sur un forum doit être partagé, et c’est difficile, peut-être plus particulièrement pour son animateur (et propriétaire), confronté à mille sensibilité, cinq cent tronches, cinq rusticités qu’il faut alors recadrer. Une fois ceci fait, d’autres, différents peut-être, viendront salir le paillasson ou le hall d’entrée. A ceux-là, l’hôte prendra la liberté de faire connaître les règles, comme il l’a fait auparavant pour les autres. Sans plus de sévérité, en remettant sans fin l’ouvrage sur le métier. L’histoire est un perpétuel recommencement ; chaque rustre qui débarque, ou simplement pratiquant d’autres règles sans le savoir, a besoin du même savoir que le précédent, à qui il n’est en rien lié. Nous voudrions, symboliquement, n’avoir à dire les choses qu’une fois. Puisqu’elles sont « vraies », elles seraient dites pour toujours : ce n’est pas possible. Il n’est pas besoin d’être enseignant pour s’en convaincre : chaque année vient une nouvelle volée d’élèves, tout est à recommencer. Nous-mêmes, sommes-nous adultes autant que nous le prétendons ?

Nous défendons des valeurs : nous allons devoir les répéter encore et encore, puis nous devrons évoluer nous aussi. Peut-être est-ce le plus difficile, car nous aurons l’angoisse de nous trahir. Pourquoi défendre le présent lorsqu’il nous semble que nous allons le renier demain ? Nous avons décidé de tenter de respecter notre semblable. J’aimerais que ce respect comporte le droit pour un auteur de supprimer ses contributions. On commence désormais à s’intéresser réellement au problème de la mémoire d’internet, qui est sans fin, et au droit à l’oubli. Cela fait partie de questions totalement nouvelles, dans leur essence, et dans les réponses que nous devrons y apporter. Celui qui écrit un livre, un article, celui qui alimente une discussion sur un forum, tous sont réputés responsables de leurs propos. Ils peuvent être poursuivis en cas de dérive, et cela se confirme sur internet.

En contrepartie, chacun doit pouvoir retrancher, modifier ou effacer une contribution, avec peut-être l’obligation morale de l’expliciter. On peut discuter de la manière de le faire, mais un animateur devrait, à mon sens, accepter d’effacer toute trace du passage d’un contributeur, si les raisons personnelles sont motivées, même s’il ne les comprend ou ne les partage pas forcément. Ceci à titre d’ultime recours évidemment, et non pas au gré d’humeurs changeantes du posteur. Et pour l’affranchir de ce pensum, il restait, jusqu’à présent, la possibilité légitime pour chacun de procéder à la modification de ses porpres écrits. Par sécurité, le site rajoute dans de tels cas la mention de l’édition survenue. La correction voudrait aussi que dans ce cas, le contributeur mentionne la teneur de la modification apportée.

Le respect, mais lequel, j’insiste, et selon quelles règles ? exigerait du forumiste qu’il renonce à toute suppression de texte : pourquoi cela ? Je partage ce sentiment pour le principe, mais il est possible de voir les choses autrement. Quoi qu’il en soit, chacun peut le comprendre s’il en reçoit l’explication à titre personnel, comme étant la règle pratiquée par l’animateur du site. Il devient alors possible, en cas de mauvaise volonté avérée de l’interlocuteur, de modérer ses écrits ou de fermer son compte. Cela relève aussi de la démocratie évoquée… Bref, je ne rêve plus guère d’un monde meilleur (idéal à ma façon) ! Mais, force est de le constater, tout ce qui devient contrainte autoritaire le rend plus difficile chaque jour. Mes post-its à moi sont faits de milliers de rebuffades, humiliations, infantilisations, sanctions qui, je l’avoue, me font détester en bloc les principes du flicage d’une société qui dérive très dangereusement.

Laissons libre l’édition des textes par leurs auteurs ! Trois fils de discussion deviendraient-ils incompréhensibles ? Mes pauvres chéris, comme c’est douloureux ! Et si rare qu’on n’a pas réussi à dénombrer plus de deux contrevenants en combien d’années d’existence de Planet ? Trois, quatre ans ? Cinq ? Quand je vois à quel point mon intelligence est limitée, la manière dont pour moi une discussion (parfois « trollée ») est devenue inaccessible et ses renseignements capitaux introuvables, parce que perdue dans les caves du forum ; quand je constate à quel point une contribution sur internet n’a de valeur, si elle en a, que durant quelques mois, je reste convaincu qu’il est parfaitement acceptable qu’une discussion sur mille, dont la qualité n’est pas garantie par nature, puisse être par hasard amputée de quelques lignes. C’est sans intérêt, et d’une gravité inexistante pour la lecture de l’internaute (dont on supposera qu’i dispose de plus d’un neurone).

Lorsque nous parlons de débats qui sont des contributions élaborées, des tutoriaux, c’est autre chose. Mais quoi qu’il en soit, il reste une part d’impondérable dans les relations humaines, que les règles pouvant aller jusqu’au totalitarisme n’ont jamais résolu. Parlons de respect oui, mais alors de manière parfaitement équitable : c’est le plus difficile à pratiquer, avec ici la promesse que chacun puisse gérer ses contributions sans limites de temps. Claude, merci pour Planet.

Bernard Bracam

ps : édité cinq fois pour des bricoles, malgré une rédaction dans Word ; faut plus que je me relise, moé...
San Marco pract-e 95 - Santos 6 - Mazzer SJ - T69 - La Pavoni "mignon"
Avatar de l’utilisateur
Bracam
 
Messages: 1165
Inscription: Jeu Mai 29, 2008 2:23 am
Localisation: Suisse

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar gonzo13sam » Dim Juil 18, 2010 5:03 pm

bonjour Bernard,

j'ai tout lu :roll: :mrgreen:


je ne suis pas d'accord avec toi...
si un contributeur enlève ses écrits de la manière qu'il a fait,alors il enlève aussi tout ce dont "on" lui a apporté!
pour ma part,pas grand chose,même rien...mais lui m'a apporté :roll:
sans lui et tout ceux qui ont participé a un post sur une unic h,donc sans toi aussi car tu as participé,je n'aurais surement pas réussi a refaire mon IH :!:
je suis allé cherché des infos sur tous les postes que je pouvais y compris ceux de michel!!
aussi je me dis que j'aurais pu poster,demander l'aide du forum.je le regrette aujourd'hui :!:
quand on fait des tutos pour la communauté,c'est pas pour les enlever par la suite...
tous les écrits sont importants,a mon avis,même ceux qui dérvent un peu beaucoup.
biensur,il est évident que Claude doit laisser une marge pour l'édition des écrits .

merci,

guillaume
Des leviers...de Nice !!!
Unic :
STELLA
SENIOR
PRIMOR
IP
IH
MIN
DIVA
Avatar de l’utilisateur
gonzo13sam
 
Messages: 3982
Inscription: Sam Fév 14, 2009 4:33 pm
Localisation: haut var

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar Bracam » Dim Juil 18, 2010 6:05 pm

Merci d'avoir lu ;-)

Ce que je déplore, c'est la manière dont, pour un, deux exemples très irritants, on édicte une règle capable de fatiguer toute la collectivité. Il faudrait impérativement sortir de cete logique. Sinon...

Sinon, on a le monde quon voit. Une école et sa zone trente, c'est 999 sur mille heures de l'année pendant lesquelles tu peux te faire mettre en taule si tu passes à 50, pour 1 heure de sortie des écoles.

Un gendarme couché, c'est 10000 chassis démolis à petite dose pour un Cayenne qui de toute manière ne ralentit pas, ou fout un gigantesque coup de frein avant, un monstrueux coup d'accélérateur après. Et 50 autres Cayenne dont les conducteurs se comportent normalement, évidemment !

Une ville sous haute surveillance, à la manière d'un QHS, parfois en pleine cambrousse, ce ne sont pas des agressions en moins : c'est un million de citoyens dont on scrute (potentiellement, puisqu'il n'y a personne derrière les caméras en général) la manière dont la vaseline indispensable à la vie moderne est appliquée.

Le réglement que l'on inflige au chômeur est basé sur le 5% de fraude, mais l'honnête personne que tu es n'a pas intérêt à tomber sur un bug de l'employé de service (un image, celle du service public, de plus en plus), si tu es en sursis de loyer. Il appartient aux 95 % de pauvres individus qui tentent parfois désespéremnt de survivre de supporter l'humiliation que le système leur inflige, sous prétexte de moralité.

Une présomption de culpabilité, on n'est plus guère innocent par présomption, tu te retrouves fiché dans 50 fichiers qui vont un jour ou l'autre être croisés, quand ce n'est pas déjà le cas. Aucun n'est mis à jour avec sérieux, lorsque l'erreur adminstrative est confirmée, lorsqu'un jugement te blanchit, etc etc (on cause du STIC ces jours).

Ta liberté ? As-tu bien regardé ce qu'il en reste ? Ce qui en restera, vu ce qui se passe ? La liberté se défend jour après jour, par le refus de pousser à tout ce qui la réduit et que nous intégrons. Oui, le type qui éclaire la communauté de ses écrits puis les retire manque de civilité. C'est un point de vue absolument pertinent, partiel, partial, probablement mal informé. Mais c'est un problème plus que rare, et c'est aussi sa légitimité d'auteur. En ont profité ceux qui l'ont lu à temps. A chacun de prendre sur lui de respecter la liberté de l'auteur, qui peut être un goujat, un malade, une personne réellement blessée qui estime légitime d'effacer les traces de son passage, de son existence électronique sans quoi imprimée pour longtemps sur la toile. A chacun de s'estimer heureux de partager avec les autres, sans en faire un acquis intangible.

La liberté ? C'est tellement pire ailleurs, n'est-ce pas ? Et pourtant, sur ce principe, plus aucune contestation ni plainte n'est recevable : c'est pire ailleurs, toujours. Alors ? Efforçons-nous d'accorder aux autres la liberté dont nous aimerions jouir. Fut-ce qu prix d'un effort personnel médiocre mais salvateur. Non pas de n'importe quelle manière : ni anarchie, ni mépris, ni indifférence, mais respect de l'autre, dont nous attendrons alors la réciproque.

Bracam
San Marco pract-e 95 - Santos 6 - Mazzer SJ - T69 - La Pavoni "mignon"
Avatar de l’utilisateur
Bracam
 
Messages: 1165
Inscription: Jeu Mai 29, 2008 2:23 am
Localisation: Suisse

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar andrea » Dim Juil 18, 2010 6:16 pm

hello
dis claude, une ile tranquille sans tel (on prend des brouilleurs aussi avec!) ou quand on croise quelqu'un c'est juste pour le plaisir de la tchache et quand on doit se dire merde c'est pas caché derrière un proxy.
dis claude t'en rêve? car l'outil de la technologie un jour va tout broyer dans SA logique et nous mon claude on programmeras une logique et déontologie "fiable" pour le forum et puis on se casse sur l'île pendant que le robot appose les règles fixées et qui contentes tout le monde (de toutes les manières il n'y auras pas le choix et le programme exécute sans états d'âmes).
ahhh mais je me fais mal là...un monde de logique et de rangement millimétré j'en rêve :mrgreen:
andré
ps:pas d'argent sur l'île juste des coquillages comme le club med!!!!
Cafetière De Belloy 1795.
Avatar de l’utilisateur
andrea
 
Messages: 8048
Inscription: Sam Avr 07, 2007 11:22 pm
Localisation: NICE alpes maritimes.

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar JLA » Dim Juil 18, 2010 6:25 pm

Moi aussi j'ai tout lu....
Et vous avez tous des arguments sensés....:
La goutte qui fait déborder le vase...... c'est vrai!
Un tutoriel ou une réfection de machine est à coup sûr une œuvre collective.... oui
et la liberté d'expression doit exister puisqu'elle est aussi la richesse du site.

Ne pourrait-on pas (ne devrait-on pas) distinguer :
- un fil qui est une pure discussion/ débat/ échange qui revêt un caractère temporel et n'est donc pas impérissable sur le long terme. ----> doit rester éditable/supprimable.
- à l'opposé, un fil qui deviendra une ressource durable, (ou un tutoriel) qui restent les fondements de ce site. ----> resterait inéditable/insupprimable après par exemple 24heures, les contributeurs étant prévenus qu'ils participent à une "oeuvre encyclopédique" comme Diderot ou Wikipédia...

Voilà c'était ma modeste contribution du jour à ce débat "philoéducasociétal...."
"On met 2ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire"
Mazzer SJ/Santos 6A/Conti T69/QM
Fonctionnelles: L6/S27/Ih2 Sh/ih1/Xh1/Ladies/Silvia
En restauration: Major F1/Primor/Zenith BB
Façon Puzzle: L7/Sd1/Junior/g2p
Avatar de l’utilisateur
JLA
 
Messages: 825
Inscription: Dim Déc 06, 2009 8:04 pm
Localisation: Ile de France / Côtes d'Armor

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar Bracam » Dim Juil 18, 2010 9:30 pm

Et c'est au fond ce (l'une des choses) que je voulais dire, en quelques lignes, merci JLA, bravo :) :)

André, tu es bref, mais je vais devoir te lire trois fois pour comprendre ton message :oops: Chuis pas gagnant moi

Bizzzz
San Marco pract-e 95 - Santos 6 - Mazzer SJ - T69 - La Pavoni "mignon"
Avatar de l’utilisateur
Bracam
 
Messages: 1165
Inscription: Jeu Mai 29, 2008 2:23 am
Localisation: Suisse

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar Cafteur » Dim Juil 18, 2010 9:53 pm

Les iles et les déserts.

Le dériveur est d'accord avec vous et cela :

On se cotise -> on paye un serveur,
on duplique le site,
et on refait le sujets à vue de tutoriels
(suppressions de commentaires inutiles, réedition perso possible, etc...).

Bref, cela a tjrs été mon but,
avant de me faire sucrer par obélix...
du coup je tchatche.

ciao les loulous
Machines : La Pavoni Europiccola , Unic Major G et F (en re-remisage), Jolly Bar (à donner)
Broyeur : Santos 6 (à changer)
Chat ou chien Perdu ? Comment le Retrouver -> voir site dans la marge.
Avatar de l’utilisateur
Cafteur
 
Messages: 856
Inscription: Jeu Déc 24, 2009 8:03 pm
Localisation: FR

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar gonzo13sam » Dim Juil 18, 2010 10:29 pm

noooonnnnn, :roll: :lol: :wink:

tout ce qui fait ce forum n'est pas que tutos et retape de machines....
pour moi ,même le bavardage sur un sujet vaut le coup, le dialogue, la polémique même est interressante :!:
enlever du hors sujet en pleine restauration et c'est l'ambiance qui fout le camp :evil:
enfin,je pense qu'il faut des fois des règles strictes et appliquées pour avoir l'impression d'être encore un peu libre...



guillaume
Des leviers...de Nice !!!
Unic :
STELLA
SENIOR
PRIMOR
IP
IH
MIN
DIVA
Avatar de l’utilisateur
gonzo13sam
 
Messages: 3982
Inscription: Sam Fév 14, 2009 4:33 pm
Localisation: haut var

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar luce2 » Dim Juil 18, 2010 10:33 pm

C'est l'été, il fait chaud... Y'en a des qui, qui manquent d'activités et d'occupations... :idea:















Tsssssssssssssss :twisted:


Et sinon, à part ça, quoi d'neuf docteur ? :mrgreen:

JL :wink:
Le chameau est considéré comme le plus primitif des animaux qui ruminent
Unic Stella 1956 - Fiorenzato 1956
Avatar de l’utilisateur
luce2
 
Messages: 3827
Inscription: Mar Avr 24, 2007 3:31 pm
Localisation: Montpellier, mais Biterrois de coeur

Re: Explications sur l'édition des messages

Messagepar gonzo13sam » Dim Juil 18, 2010 10:38 pm

j'ai bu un bon petit rosé ce soir,bien frais il était... :mrgreen:


guillaume
Des leviers...de Nice !!!
Unic :
STELLA
SENIOR
PRIMOR
IP
IH
MIN
DIVA
Avatar de l’utilisateur
gonzo13sam
 
Messages: 3982
Inscription: Sam Fév 14, 2009 4:33 pm
Localisation: haut var

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les Règles du Forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité