A pas de velours...

Modérateur: gonzo13sam

Re: A pas de velours...

Messagepar manu88h » Ven Nov 19, 2010 8:25 pm

ah bon?
pour quelle raison?

dans le process je supose, en fin de cycle ils doivent bien secher le café? c'est ca?
Rancilio silvia et rocky & Unic ED2 et ZH2 en cours de restauration
manu88h
 
Messages: 245
Inscription: Dim Juin 07, 2009 8:45 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar Marie » Ven Nov 19, 2010 8:46 pm

Le café a déjà une couleur marron claire comme si il avait été légérement torréfié préalablement, je ne sais pas si ce sont le séchage ou les charbons actifs qui lui donnent cette couleur.
Le fait est qu'il est trés fragile dans le sens ou il va devenir trés rapidement d'une couleur trés foncée à la torréfaction, c'est pour ça qu'il faut impérativement des paliers pour la cuisson afin que le temps soit respecté.
Torréfacteurs:Artigiano, Massol, Swaldo (à rénover ça devient urgent)
Moulins: 2 Santos, 1 Mahlko, 1Mazzer, 1Quickmill
Machine: Lapavoni bar 2L, San Marco, 2 Faéma family!
Avatar de l’utilisateur
Marie
 
Messages: 1737
Inscription: Jeu Juil 05, 2007 5:28 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar manu88h » Ven Nov 19, 2010 8:51 pm

effectivement..

j'ai un deca à l'eau justement.
j'ai fais qu'une broche de ce café pour le moment, et j'ai pas trop fais attention à cela.. du moins en comparaison avec les autres.

il est difficile de voir la torrefaction effectivement.. il change que très peux de couleur je trouve..
je me base principalement au temps, odeur et volume...
Rancilio silvia et rocky & Unic ED2 et ZH2 en cours de restauration
manu88h
 
Messages: 245
Inscription: Dim Juin 07, 2009 8:45 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar zeb » Ven Nov 19, 2010 11:24 pm

Coucou Marie

Qu'est ce que tu en penses ? 12 min pour brûler* les grains, en partant de la température ambiante, 14°c, ça te parait plausible sur ce déca, crois tu que ça vaille le coup d'essayer sur une autre variété avant de déclarer définitivement que le thermo est mort ?

Autrement dit :roll: aurais-je déclaré trop vite le matériel mauvais ? :?

Les mauvais ouvriers ont touj...... :mrgreen:


Pascal

* Quand je dis brûlé... ça avait le goût (et oui :roll: je l'ai goûté, au bout de deux jours :lol: ) de "brûlé de la châtaigne rôtie" à part que là... pas de châtaigne avec quelques parties brûlées.... non.... que du brûlé :oops: poubelle obligatoire :oops:
Marzocco Linea 2g
Mazzer SJ
zeb
 
Messages: 3147
Inscription: Dim Avr 12, 2009 2:58 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar MKSwing » Sam Nov 20, 2010 12:15 am

Je ne sais plus dans lequel de mes bouquins sur le café j'ai lu ça mais la couleur foncé des grains déca vient du process de décaféination qui oxyde les grains. Du coup, en effet, lors de la torréfaction, ils sont toujours plus foncés qu'un non déca à stade équivalent. Et suivant les process de décaféination, la structure du grain est plus ou moins altérée, donc pas étonnant qu'il torréfie plus rapide, la paroi fait moins barrière à la chaleur.
--
Stéphane Cataldi
Oscar - Musica - Aurelia - Grinta - Mazzer - Ditting - Probatino - Hottop - Behmor
Avatar de l’utilisateur
MKSwing
 
Messages: 49
Inscription: Sam Mai 24, 2008 1:50 am
Localisation: Louargat

Re: A pas de velours...

Messagepar Marie » Sam Nov 20, 2010 6:22 am

Bonjour tous,
Pascale, c'est vrai que ça fait limite en temps :D
t'as essayé de ne pas mettre le couvercle du tout ? peut être que ça saute partout ainsi :D :D mets un petit grillage dessus alors
Essaie avec un peu de Brésil et fais nous des photos!!!

Et mets pas le feu :lol:

Bonne journée
Torréfacteurs:Artigiano, Massol, Swaldo (à rénover ça devient urgent)
Moulins: 2 Santos, 1 Mahlko, 1Mazzer, 1Quickmill
Machine: Lapavoni bar 2L, San Marco, 2 Faéma family!
Avatar de l’utilisateur
Marie
 
Messages: 1737
Inscription: Jeu Juil 05, 2007 5:28 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar Marie » Sam Nov 20, 2010 6:37 am

Sinon, prends une vieille casserole mets la sur le feu et remue avec une cuillère en bois, t'auras peut être un meilleur résultat :mrgreen:
:arrow:
Torréfacteurs:Artigiano, Massol, Swaldo (à rénover ça devient urgent)
Moulins: 2 Santos, 1 Mahlko, 1Mazzer, 1Quickmill
Machine: Lapavoni bar 2L, San Marco, 2 Faéma family!
Avatar de l’utilisateur
Marie
 
Messages: 1737
Inscription: Jeu Juil 05, 2007 5:28 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar zeb » Sam Nov 20, 2010 10:27 am

Salut vous ;)

Je ne peux pas effectivement m’arrêter si vite, je vais essayer avec du Brésil, le couvercle ouvert et on verra ensemble si vous le voulez bien ce que ça a donné ;)

J'essaie dans la journée, faut que je remonte la bête avant :mrgreen:

Pascal (sans euhhhhh :mrgreen: )
Marzocco Linea 2g
Mazzer SJ
zeb
 
Messages: 3147
Inscription: Dim Avr 12, 2009 2:58 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar Marie » Sam Nov 20, 2010 2:09 pm

Ha bon Pascal sans eee, ça doit être la queue de cheval :mrgreen:
Plus sérieusement, pardon Pascal :oops: pas fait exprés, pas bien dormi cette nuit, je me suis encore fait chourer un gros marché de Noël :twisted: ça fait 2 fois dans le mois qu'un concurrent me prive de manif importante avec des moyens......que je ne qualifierai pas ici :roll: :(
Allez on attend tes nouveaux essais
Torréfacteurs:Artigiano, Massol, Swaldo (à rénover ça devient urgent)
Moulins: 2 Santos, 1 Mahlko, 1Mazzer, 1Quickmill
Machine: Lapavoni bar 2L, San Marco, 2 Faéma family!
Avatar de l’utilisateur
Marie
 
Messages: 1737
Inscription: Jeu Juil 05, 2007 5:28 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar zeb » Dim Nov 21, 2010 1:50 pm

Salut tous

Essais pas concluants... effectivement le Brésil cuit beaucoup moins brutalement que le déca, mais il faut vraiment que je change de thermostat, ou de machine :roll: j'ai mis le thermomètre pour voir, sur la plaque du fond, au bout de moins de 5min la température monte au delà de 300°c, l'appareil m'affiche "ol" overload.

Image


Déjà les premières brûlures sur les grains :?

Image


On voit bien sur les grains les traces de brûlure, alors que globalement la cuisson n'est pas tout à fait suffisante. Les zones brûlées du café donnent un goût abominable :?

Image


Je laisse tomber pour le moment, pas envie de jeter tout mon vert, rien de bon à tirer de cet appareil, en tout cas dans cette configuration. Si je trouve un moyen pas trop chère de le faire tourner, je tenterais le coup, sinon, maintenant que ça m'a donné envie.... je vais me faire une tite chaussette :mrgreen:

Si quelqu'un a un thermostat à palpeur ou bulbe pas trop long, réglable jusqu'à environ 250°c a jeter :roll: j'peux filer une adresse pour la poubelle, meme que bon prince, je paie le transport :mrgreen:


Bon Dimanche

Pascal
Marzocco Linea 2g
Mazzer SJ
zeb
 
Messages: 3147
Inscription: Dim Avr 12, 2009 2:58 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar sdelgran » Dim Nov 21, 2010 3:50 pm

Perso, je laisserais tomber le thermostat et installerais un variateur/gradateur. Un bete circuit base sur une triac. Il faut juste dimensionner ton triac correctement et lui installer un radiateur. Ca te permet de controler la puissance de chauffe avec un potentiometre.

Tu peux demarrer d'un variateur d'halogene et mettre un triac qui supportera la puissance de ton element. Ou tu fais un circuit identique...

Quelques explications :

http://www.astuces-pratiques.fr/electro ... ealisation

Exemple de "kit" si tu n'es pas recup :

http://www.gotronic.fr/catalog/kits/gradateurs.htm

Ou de la recup du genre :

http://cgi.ebay.fr/VARIATEUR-GRADATEUR-DE-LUMIERE-MODULAIRE-1000W-230V-/220675424681

Si ca t'interesse, je peux te faire un schema simplifie.

A+,

Seb
Machine : Unic Stella (moderne)
Broyeur : Mazzer Kony & Super Jolly

Plusieurs vieilles dames en cours...
sdelgran
 
Messages: 1404
Inscription: Ven Juil 13, 2007 12:21 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar zeb » Dim Nov 21, 2010 4:32 pm

Pourquoi pas :?:

L'avantage serait d'éviter à la résistance de monter au rouge pendant la montée en température c'est ça ?

Je change mon annonce alors :roll:

Si quelqu'un a un variateur de lumière, à potentiomètre circulaire (sinon ça ne rentrera pas dans l'embase :roll: ) à jeter, je peux lui donner l'adresse d'une poubelle ;)

Pascal
Marzocco Linea 2g
Mazzer SJ
zeb
 
Messages: 3147
Inscription: Dim Avr 12, 2009 2:58 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar sdelgran » Dim Nov 21, 2010 6:26 pm

L'avantage serait d'éviter à la résistance de monter au rouge pendant la montée en température c'est ça ?


Oui, c'est a peu pres ca. Par exemple, en phase de preparation, tu alimentes ton element chauffant a (disons) 30% et traite tes grains avec tendresse. :wink:

Si quelqu'un a un variateur de lumière, à potentiomètre circulaire (sinon ça ne rentrera pas dans l'embase ) à jeter, je peux lui donner l'adresse d'une poubelle


Ca pourrait etre une bonne base effectivement. En meme temps, un potentiometre est facile a trouver. Tu vas faire un tour a la dechetterie et tu recuperes 2-3 chaines hi-fi (du Chinois pas cher, c'est le top pour la recup de composants). Dans le circuit d'alim, tu devrais meme trouver ton triac, ailleurs tes condos, resistance, bobine, etc. Le potentiometre, tu devrais avoir plein de choix sur les potentiometres en facade (generalement 10 KOhms). Certains peuvent avoir une fonction on/off (un clic au depart). Ensuite, tu retournes a la dechetterie jeter ce qui ne t'interessait pas... :mrgreen:

J'ai convertis 2-3 machines a pop-corn en petit torrefacteur avec de la recup comme ca et les elements soudes l'un a l'autre (en gros sur les poles du potentiometre). Une vue de la bricole (admire le tupperware du resto chinois en guise de boitier sous la machine a pop-corn) :

Image

Image

Tu vois le triac a gauche sur la plaque d'alu et la bobine dessous a droite.
Dernière édition par sdelgran le Lun Nov 22, 2010 3:59 am, édité 1 fois.
Machine : Unic Stella (moderne)
Broyeur : Mazzer Kony & Super Jolly

Plusieurs vieilles dames en cours...
sdelgran
 
Messages: 1404
Inscription: Ven Juil 13, 2007 12:21 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar zeb » Dim Nov 21, 2010 9:24 pm

Tain là, ça commence à bien m'intéresser ton truc :!: ;)

Arrêtes moi si je me trompe, si par l'expérimentation je trace des températures maxi, obtenues suivant la position de mon potar... je peux me faire des paliers, manuels certes... mais quand je vois le "truc" je me dis qu'investir dans une automatisation serait stupide non :lol:

La résistance fait 90ohms, en 230v ça me donne une puissance de 600W.

Pour le reste... bilan de compétences :

- Un condensateur, je sais ce que c'est, ok
- Une résistance, pareil.
- Câblage en l'air :roll: j'adore :lol: (hein JL ;) )
- Triac... j'ai appris à l'école mais :roll: bon.... Google va me ré expliquer tout ça :mrgreen:

Pour le potar, ne penses tu pas qu'il me faudrait au moins un à plage linéaire ? pour repérer de façon fiable et répétitive quelques températures max obtenues, ça ne serait pas plus facile, précis et fiable ?

Tu aurais un petit schéma à me proposer ? je regarderai pour les composants ;)

Merci

Pascal
Marzocco Linea 2g
Mazzer SJ
zeb
 
Messages: 3147
Inscription: Dim Avr 12, 2009 2:58 pm

Re: A pas de velours...

Messagepar gonzo13sam » Dim Nov 21, 2010 9:28 pm

:shock: :shock: :shock:

tain,j'avais loupé le sujet :roll: :mrgreen:

ça y est,je comprends plus rien :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
gonzo13sam
 
Messages: 3973
Inscription: Sam Fév 14, 2009 4:33 pm
Localisation: haut var

PrécédenteSuivante

Retourner vers Torréfaction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron