Température d'extraction

Modérateur: gonzo13sam

Re: Température d'extraction

Messagepar zeb » Mar Fév 08, 2011 6:53 pm

pid powaaa!!!

:lol:
Marzocco Linea 2g
Mazzer SJ
zeb
 
Messages: 3147
Inscription: Dim Avr 12, 2009 2:58 pm

Re: Température d'extraction

Messagepar ICAR » Mar Fév 08, 2011 6:59 pm

Moi c'est simple depuis que j'ai PIDé la cimbali, j'ai envie de tout PIDé, y'a tant de chose qu'on aimerait avoir toujours à bonne température :lol: :lol: :lol:
Machines : Cimbali Junior D, UNIC G, Stella, Senior, Conti Prestina, Faema Marte, Mercurio, Conti Empress, Caravel Arrarex, Europiccola & Mefra.
Moulins : Mazzer SJ, Major, Mazzer B, T69's & mini Bizerba.
Avatar de l’utilisateur
ICAR
 
Messages: 3076
Inscription: Dim Déc 13, 2009 6:25 pm

Re: Température d'extraction

Messagepar andrea » Mar Fév 08, 2011 7:03 pm

bonsoir
pour une dilatation sur un circuit en mode clos j'ai rédigé des longueurs et des longueurs de messages avant que ça soit compris :roll: et toujours...ouimais: les autres appellent ça opv oui mais les autres gagagna et gnagnagna et les autres actuellement malgré leurs dissertations savantes continue à appeler ça le gel :roll:
ça fait des années que je supplie tout le monde de s'équiper d'un thermomètre d'une balance et d'un chrono puis d'utiliser une méthodologie de mesures mais il n'y a rien a faire... c'est un dosage au ptit bonheur parceque tartenpion l'a lu chez d'autres qui l'ont affirmés. pour les réglages de chauffe pas la peine c'est réglé d'usine et le pékin de chez casto a dit que c'est bon la précision nucléaire.
donc il faut disserté sur une course alors qu'on a pas suivis ni le départ ni les concurrents? ha oui l'arrivée va être spectaculaire et c'est bien là ou est l'important.
j'ai mesuré des plages de température qui partit de 80° pour finir a 88° et au bout de 10eme café ça partait à 88° et finissait à 95° mais bon sûrement le pressostat était en cause pas les déplacements thermique.
aller bonne soirée
Cafetière De Belloy 1795.
Avatar de l’utilisateur
andrea
 
Messages: 8005
Inscription: Sam Avr 07, 2007 11:22 pm
Localisation: NICE alpes maritimes.

Re: Température d'extraction

Messagepar Romain » Mar Fév 08, 2011 7:26 pm

ça fait des années que je supplie tout le monde de s'équiper d'un thermomètre d'une balance et d'un chrono puis d'utiliser une méthodologie de mesures



ca c 'est noté, le thermomètre tu conseilles quoi ? par ce que faut un truc avec une intertie minime ... j'imagine ? non ??

Sinon, on n'ai jamais trop PID ...

Romain
Cafetier : en rodage
Machines : Unic Rumba en rodage, Lady de campagne, Mini Gaggia de vacances
Moulins : Macap M4D en rodage, Hario ceramic slim
Avatar de l’utilisateur
Romain
 
Messages: 1982
Inscription: Mer Jan 12, 2011 5:55 pm
Localisation: Zürich

Re: Température d'extraction

Messagepar zeb » Mar Fév 08, 2011 8:11 pm

Une vrai drogue ce truc... la gendarmerie a créée une nouvelle section d'ailleurs :roll:
La brigade des stup-pid :mrgreen:

:oops: :arrow: :arrow: :arrow:
Marzocco Linea 2g
Mazzer SJ
zeb
 
Messages: 3147
Inscription: Dim Avr 12, 2009 2:58 pm

Re: Température d'extraction

Messagepar dynamos » Mar Fév 08, 2011 9:17 pm

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
dynamos
 
Messages: 1349
Inscription: Dim Oct 17, 2010 7:48 am
Localisation: Île-de-France

Re: Température d'extraction

Messagepar Romain » Mar Fév 08, 2011 9:43 pm

Sinon après réflexion en réponse à

j'ai mesuré des plages de température qui partit de 80° pour finir a 88° et au bout de 10eme café ça partait à 88° et finissait à 95° mais bon sûrement le pressostat était en cause pas les déplacements thermique.


moi intuitivement la première hypothèse que je poserais (mais j'imagine que d'autres l'ont fait) c est que l'eau dans la chaudière est au dessus de 95°c, qu'elle se refroidit au contact des tuyaux le long de sa course, tout en réchauffant les tuyaux, que au fur et à mesure qu'ils chauffent, ils prennent moins de chaleur à l'eau et que donc la température de l'eau augmente pendant l'exploitation et aussi si on fait des café les uns après les autres.

Mais si j'ai bien compris la température dans la chaudière à été mesurée en dessous de tout ca ....


Romain
Cafetier : en rodage
Machines : Unic Rumba en rodage, Lady de campagne, Mini Gaggia de vacances
Moulins : Macap M4D en rodage, Hario ceramic slim
Avatar de l’utilisateur
Romain
 
Messages: 1982
Inscription: Mer Jan 12, 2011 5:55 pm
Localisation: Zürich

Re: Température d'extraction

Messagepar andrea » Mer Fév 09, 2011 1:10 am

hello romain
il te faut un thermomètre réactif en 2/3 secondes et ça ne coute pas cher..
un groupe thermosyphoné à un retour vers la chaudiére ce qui devrais être en théorie une bonne régulation thermique lors de l'exploitation mais... le "refroidissement" ne suffit pas a réguler (même des thermostats mécanique sur les tubulures ont été essayés) et le groupe s'emballe quand même et crame le café. c'est sur que pour une utilisation mini on ne profite que du crémeux dû au choc thermique mais pour une utilisation pro (au dela du stretto)c'est une infection ces groupes.leur spectre thermique est court et génère beaucoup de crème mais le corps est moyen...
bye
Cafetière De Belloy 1795.
Avatar de l’utilisateur
andrea
 
Messages: 8005
Inscription: Sam Avr 07, 2007 11:22 pm
Localisation: NICE alpes maritimes.

Re: Température d'extraction

Messagepar ICAR » Mer Fév 09, 2011 10:45 am

Salut Andréa,

Pour les désaccouplés, que penses-tu de la différence entre le gaz et l'électrique ?

D'autre part, y'a une notion que j'ai du mal à saisir (entre autre) c'est le brulé, notion centrale dans le monde du café.
D'après ce que j'avais compris, au-delà d'une certaine temp d'extraction, le café avait le gout de brulé. C'est cette limite que je cherchais quand j'ai essayé plusieurs temp d'extraction.
Or ta remarque sur le fait que même si je faisais une extraction à 200C je ne brulerais pas mon café m'a donné à réfléchir.... car :

1
- C'est en apparence contradictoire avec ce tu nous dit sur les désaccouplés et leur emballement thermique.

2 - Elle remet en cause ma compréhension du but recherché quand les ingénieurs sont passés des machines express aux machines espresso.
En effet, j'ai lu à plusieurs reprises, qu'ils cherchaient en fait, à moduler (abaisser) l'eau d'extraction pour éviter le gout de brulé des express, le groupe faisant office de radiateur/modulateur.

3 - Elle va par contre dans le sens de ma petite expérience, en effet j'ai lu et constaté que les différents arômes sortent au fur et à mesure de l'extraction.
Ainsi, en ultra-court, sur ma junior pas d'amertume, j'ai pu aussi sortir un ultra-court impeccable d'un café périmé depuis plusieurs semaines et absolument imbuvable si j'allonge.
En résumé, le gout de brulé ne serait qu'un arôme parmi d'autres et ne serait pas du (comme son nom ne l'indique pas) au fait que le mouture soit brulée par une eau trop chaude.

Remarques, d'apparence contradictoires, ces deux derniers points sont peut-être tous les deux vrais. Les ingénieurs ont peut-être inventé les machines espresso un peu par hasard... ce serait pas la 1er fois qu'une invention soit le fruit du hasard :wink:
Machines : Cimbali Junior D, UNIC G, Stella, Senior, Conti Prestina, Faema Marte, Mercurio, Conti Empress, Caravel Arrarex, Europiccola & Mefra.
Moulins : Mazzer SJ, Major, Mazzer B, T69's & mini Bizerba.
Avatar de l’utilisateur
ICAR
 
Messages: 3076
Inscription: Dim Déc 13, 2009 6:25 pm

Re: Température d'extraction

Messagepar andrea » Mer Fév 09, 2011 6:25 pm

ICAR a écrit:Salut Andréa,

Pour les désaccouplés, que penses-tu de la différence entre le gaz et l'électrique ?un e61 utilise un échangeur vertical avec une stratification à plusieurs niveaux: bas de chaudière 80° et haut dans la vapeur a 130°c'est ce cocktail de t° qui fait la circulation et qui charge aussi le groupe en thermies.

D'autre part, y'a une notion que j'ai du mal à saisir (entre autre) c'est le brulé, notion centrale dans le monde du café.et oui si on ne se forme pas avec un thermométre,un temps de passage et un grammage on ne peut pas comprendre.
D'après ce que j'avais compris, au-delà d'une certaine temp d'extraction, le café avait le gout de brulé.voir réponse précédente C'est cette limite que je cherchais quand j'ai essayé plusieurs temp d'extraction.voir réponse précédente sur le grammage
Or ta remarque sur le fait que même si je faisais une extraction à 200C je ne brulerais pas mon café m'a donné à réfléchir.... voir réponse précédente sur les temps de passagescar :

1
- C'est en apparence contradictoire avec ce tu nous dit sur les désaccouplés et leur emballement thermique.ça crame plus que des groupes accouplés car c'est dans le choc thermique que réside le+

2 - Elle remet en cause ma compréhension du but recherché quand les ingénieurs sont passés des machines express aux machines espresso.
En effet, j'ai lu à plusieurs reprises, qu'ils cherchaient en fait, à moduler (abaisser) l'eau d'extraction pour éviter le gout de brulé des express, le groupe faisant office de radiateur/modulateur.on est en train de poser des pansements sur une jambe de bois.....le porte filtre,groupe,chaudiére on été inventé en 1895 et ça fesait depuis 1785 que l'homme avait compris qu'une mouture fine était meilleure et donc il leur fallait une grosse pression vapeur pour pousser l'eau a travers une mouture 3/4kg donc cramage au bout de 3/4 cafés (déplacement thermique)

3 - Elle va par contre dans le sens de ma petite expérience, en effet j'ai lu et constaté que les différents arômes sortent au fur et à mesure de l'extraction.oui ça doit être ça! car moi j'ai cru un moment qu'elle avait une programmation thermique :roll:
Ainsi, en ultra-court, sur ma junior pas d'amertume, j'ai pu aussi sortir un ultra-court impeccable d'un café périmé depuis plusieurs semaines et absolument imbuvable si j'allonge.
En résumé, le gout de brulé ne serait qu'un arôme parmi d'autres et ne serait pas du (comme son nom ne l'indique pas) au fait que le mouture soit brulée par une eau trop chaude.oui la plante a dans son patrimoine génétique une ou deux branches avec le gout de brulé :mrgreen:

Remarques, d'apparence contradictoires, ces deux derniers points sont peut-être tous les deux vrais. Les ingénieurs ont peut-être inventé les machines espresso un peu par hasard... ce serait pas la 1er fois qu'une invention soit le fruit du hasard :wink:

toutes les inventions à son sujet n'ont été QUE le fruit du hasard....à méditer et a essayer de me prouver le contraire :wink:
Cafetière De Belloy 1795.
Avatar de l’utilisateur
andrea
 
Messages: 8005
Inscription: Sam Avr 07, 2007 11:22 pm
Localisation: NICE alpes maritimes.

Re: Température d'extraction

Messagepar ICAR » Mer Fév 09, 2011 9:19 pm

Merci Andréa pour partager ton experience, quelques pistes à explorer se sont ouvertes en te lisant. :wink:

Affaire à suivre 8)
Machines : Cimbali Junior D, UNIC G, Stella, Senior, Conti Prestina, Faema Marte, Mercurio, Conti Empress, Caravel Arrarex, Europiccola & Mefra.
Moulins : Mazzer SJ, Major, Mazzer B, T69's & mini Bizerba.
Avatar de l’utilisateur
ICAR
 
Messages: 3076
Inscription: Dim Déc 13, 2009 6:25 pm

Re: Température d'extraction

Messagepar alainb » Mar Avr 22, 2014 10:30 am

-Une approche scientifique consisterait aussi à remettre en question la science. :mrgreen:
-Se contenter uniquement de la science pour évoluer c'est se limiter.
-une démonstration scientifique n'est pas obligatoirement juste , tout du moins si le résultat l'est , le raisonnement peut etre faux, car omettant des paramètres jusque là inconnus.
-trop de raisonnements sont émis en omettant des paramètres ou en n'utilsant pas les bons.
- tout le monde (même peu de gens) ne sait utiliser les avancées de la science , même avec une formation poussée. L'homme n'est pas plus intelligent aujourdhui qu'à l'age de pierre et peut etre moins pour certains car non confrontés à la nécessité vitale d'inventer pour survivre, il est trés difficile de faire un silex tranchant et il y a eu sûrement une proportion supérieure de personnes maitrisant la technique que de personnes de notre époque seulement capable de fabriquer un simple couteau ou je ne sais quel objet high-tech.

Sur le net on voit tellement émettre de raisonnements scientifiques mais la plupart du temps sans vrai recul de la part de ceux qui les utilisent et surtout avec la quasi certitude que leur raisonnement trés "pointu" est forcement au dessus de celui de la personne qui sait par experience sans pour autant savoir démontrer absolument.
Je pense qu'il faut savoir faire preuve d'humilité , on sait bien que plus on sait , plus on comprend que c'est difficile d'avancer tellement l'on découvre chaque jour que notre univers est infiniment plus complexe qu'on ne le pensait et qu'on est limité.
Dernière édition par alainb le Mar Avr 22, 2014 1:50 pm, édité 2 fois.
Unic ID , moulin Rossi Silence, Unic XH1
alainb
 
Messages: 120
Inscription: Ven Fév 28, 2014 3:12 pm

Re: Température d'extraction

Messagepar andrea » Mar Avr 22, 2014 1:20 pm

Bonjour
Si tu as remarquer je n'utilise pas le mot extraction mais exploitation, car avec plus de 2000 composés (après torréfaction car avant c'est 3000 voir plus...) chimique la plante n'a donner que ce que les différents systèmes inventés par l'homme ont "extrait" mais sans comprendre son mécanisme...
La gestion de la fraîcheur qui est partie comme une trainer de poudre sur le net, ça viens de moi et qu'en ont ils fait les "lurkers" du net? une science sans se poser d'autres questions alors que moi, c'est des années d'observation et de récolte/évaluation de données.
Tout le monde rêve d'extraire tout ce qu'il y a dans 7 gr de café, mais qui sait que l'expresso le plus chargé en substances ne révéle que 40% des substances présentes? pour l'évaluer il faut aller à 95% et là tu te rend compte que si 4 Milliards de tasses sont consommées chaque jour dans le monde,c'est pas un hasard.
bye
Cafetière De Belloy 1795.
Avatar de l’utilisateur
andrea
 
Messages: 8005
Inscription: Sam Avr 07, 2007 11:22 pm
Localisation: NICE alpes maritimes.

Précédente

Retourner vers Caféologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité