9 bar ou 8?

Modérateur: ChristopheC

Re: 9 bar ou 8?

Messagepar gutin » Jeu Mar 23, 2017 8:01 pm

ahahahahh, en tout cas un grand merci flynn pour ton temps ! :D

c'est vrai que parfois c'est un peu a ce taper la tête contre les murs. ^^
Avatar de l’utilisateur
gutin
 
Messages: 9
Inscription: Mar Mar 21, 2017 3:43 pm

Re: 9 bar ou 8?

Messagepar andrea » Jeu Mar 23, 2017 8:14 pm

Hello
Je reste un peu à distance de l'argumentation pression et dosage, pour vous donner une vue d'ensemble.
Les données grammage / pression mises en place depuis 60 ans sont cadrés par rapport à une taille de porte filtre, un filtre et un temps de passage avant que la mémoire thermique de la graine ne détecte une variation.
L'exemple le plus flagrant c'est en filtre avec des flux thermique qui fluctues. Remarquez à la première eau chaude la crème qui se dégage sur la mouture puis rapidement elle disparaît. Pourtant il n'y a aucune pression....
L'exemple de la quiche plus haut, c'est un exemple un peu stupide en apparence mais.... Au lieu de rechercher un "truc" une "logique" un "système" ne serait t'il pas mieux de comprendre le mécanisme qui régis cette graine ? Je me suis posé la question suivante il y a longtemps: Et si l'homme était plus préoccupé de trouver des systèmes ou inventions, pour passer à côté d'une autre: qui es tu?
Bonne soirée
Cafetière De Belloy 1795.
Avatar de l’utilisateur
andrea
 
Messages: 7977
Inscription: Sam Avr 07, 2007 11:22 pm
Localisation: NICE alpes maritimes.

Re: 9 bar ou 8?

Messagepar gutin » Jeu Mar 23, 2017 9:09 pm

Bonjour Andrea,

Donc si je comprends bien comme pour la quiche, il est nécessaire de garder une vue d'ensemble ?

Un peu comme avec une mayonnaise si l'on ne parlait que du fait de la battre, on ne parlerait que du batteur ou du mixeur avec son type de lame pour fouetter la mayonnaise alors qu'on oublie la liaison émulsifiante entre l’œuf et la moutarde ?

Donc avant même de parler extraction, garder à l'esprit le travail du café en lui-même ?
Avatar de l’utilisateur
gutin
 
Messages: 9
Inscription: Mar Mar 21, 2017 3:43 pm

Re: 9 bar ou 8?

Messagepar andrea » Jeu Mar 23, 2017 11:35 pm

Oui, comme les oeufs de la mayonnaise dont les poules n'ont mangés que de la laitue, alors qu'elles sont omnivores.
Il n'existe aucune équivalence au café, tant dans sa capacité de réunir autant de composés chimique que des nombreux résultats différents. Les hommes depuis l'antiquité y vont en tâtonnements et améliorations avec des inventions et procédés.
Oui on peut en parler pendant de longues discussions des pressions, dosages, cuissons, tassage, températures etc...Et les intervenants ont parfois raison et sont geniaux, mais personne en réalité ne sait qui est le café.
Bye
Cafetière De Belloy 1795.
Avatar de l’utilisateur
andrea
 
Messages: 7977
Inscription: Sam Avr 07, 2007 11:22 pm
Localisation: NICE alpes maritimes.

Re: 9 bar ou 8?

Messagepar Flynn » Ven Mar 24, 2017 2:05 pm

C'est vrai qu'avec ses 2000 composantes ou plus, le moindre changement dans l'extraction donne une répartition différente de ces composantes, et donc un équilibre et un goût différent. Ce qui en fait plus un art qu'une technique, je suppose.
Rocket / Mazzer Mini
Avatar de l’utilisateur
Flynn
 
Messages: 209
Inscription: Dim Jan 20, 2013 11:19 pm
Localisation: Anjou

Re: 9 bar ou 8?

Messagepar andrea » Ven Mar 24, 2017 9:14 pm

Bonsoir
Allez Flynn, je t'atire sur une discussion, loin des sentiers battus :lol:
C'est un bébé cette graine , et comme un bébé elle a dans ses gènes une forme de mémoire génétique.
Dans ce petit grain il y a un tronc, une écorce, des feuilles, des fleurs, des fruits ce qui fera d'elle un arbre ( jusque là elle est pas seule au monde). Ce mécanisme génétique basique à toute choses dans le monde a une particularité, comme tu l'a dis Flynn c'est l'accumulation de plus de 2000 substances ( torréfié) et +3000 dans la graine verte, et là aucune plante ou être vivant n'a cela...
Cependant il y a quelque chose qui influence une autre forme de mémoire chez elle: la température.
Quand le temps d'ensoleillement dans sa cerise, celui de son séchage et de la torréfaction la prépare à ce monde clos et précis d'un porte filtre d'expresso où les variations thermiques d'un filtre ou ou ou.... Madame lâche ou pas certaines substances suivant sa "programmation thermique" en amont.
Cette mémoire thermique je la compare à la fabrication d'un robinet... Donc on trouve un morceau de laiton dans la nature parfait (l'énormité de l'accumulation de substances), on l'usine pour faire passer de l'eau et prevoir l'adaptation d'un système d'ouverture/ fermeture ( le temps d'ensoleillement dans la cerise) la précision de l'ouverture /fermeture de l'écoulement ( le séchage), quelle force vas l'ouvrir et de qu'elle manière ( la torréfaction). La machine à café ou le procédé d'exploitation, c'est la main qui vas ouvrir le flux du robinet (le lâcher de substances).
D'où l'autre regard que j'ai sur un groupe accouplé ou thermosiphone ou à précision, qui ne sont pas un moyen pour obtenir un résultat X, mais plutôt d'exploiter les substances d'une façon ou d'une autre dans sa logique de programmation thermique précédente.
Voilà le début d'une autre approche que personne n'a explorer à ce jour et pourtant l'aimer c'est la comprendre.
Bye
Cafetière De Belloy 1795.
Avatar de l’utilisateur
andrea
 
Messages: 7977
Inscription: Sam Avr 07, 2007 11:22 pm
Localisation: NICE alpes maritimes.

Précédente

Retourner vers Les Techniques du Barista

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité