La délicate question de la moka

Modérateur: ChristopheC

La délicate question de la moka

Messagepar roi_des_moutons » Lun Sep 30, 2013 11:05 am

Coucou tout le monde,

Bon, j'avance un peu dans ma découverte du café. Je commence à avoir des résultats qui me conviennent avec la piston. Je sens quand je vais trop loin, quand ça manque de café, etc... Et je sens les différences entre les cafés que je mets dedans, surtout maintenant que j'ai de bons "cafés torrefacteurs".

Mais j'ai toujours ma moka que j'aime bien faire tourner de temps en temps. Et là, c'est moins évident. J'ai bien vu l'influence de la finesse de mouture sur la force du café, la vitesse à la quelle il sort, etc... Je ne brûle pas mon café, je pense que le process va bien. Mais, parce qu'il y a un mais sinon je ne serais pas là :), mais le café qui en sort... J'ai du mal. Il reste quand même très amer et/ou acide et/ou métallique, qu'il sorte en 30s (moulu grossier) ou en 3 minutes (moulu fin).

Hypothèses :
- le café de moka ne me convient pas
- ma cafetière n'est pas encore assez rodée (une bialetti alu) : un collègue italien m'a dit que les 10 ou 15 cafés qui sont déjà passés dedans n'étaient peut-être pas suffisant, il faut encore la roder. Il m'a reprécisé la méthode et je crois que le problème ne vient pas de ça, je fais plutôt comme il faut
- le café pure origine torréfaction modérée n'est pas à l'aise dans une moka

Dans tous les cas je pense que je ne vais plus mettre mes "cafés torrefacteurs"dedans, j'ai trop l'impression de les gâcher vu comme ils sont bons dans la french press. Donc je compte continuer la moka avec de l'italien industriel (2 sources italiennes me disent Illy ou Lavazza, et il y a le Malongo aussi). Pour la roder, et pour voir si ces cafés lui conviennent mieux.

Vous en dites quoi vous ? Est-ce que finalement, la moka n'est pas pour moi ? J'aime bien quand c'est fort pourtant, assez serré, mais là, c'est surtout yeurrrkkkk.

rdm
edit Andrea.
Bonjour
Les vendeurs du net ne sont pas citablent sur ce forum. C'est pour la tranquillité de tous,
bonne continuation.
Avatar de l’utilisateur
roi_des_moutons
 
Messages: 28
Inscription: Mar Sep 03, 2013 8:45 pm
Localisation: Trouperdu, Côte d'Or

Re: La délicate question de la moka

Messagepar Romain » Lun Sep 30, 2013 12:54 pm

et bien, faut que tu précises

acide ou amer ? c est rarement les deux en même temps ( même si j ai déja réussi cet exploit)

L acidité c est surtout sur le bout de la langue en début de bouche, et l amertume sur le palais et les coté en fin de bouche.

Vous me dites si je me trompe

Romain
Cafetier : en rodage
Machines : Unic Rumba en rodage, Lady de campagne, Mini Gaggia de vacances
Moulins : Macap M4D en rodage, Hario ceramic slim
Avatar de l’utilisateur
Romain
 
Messages: 1982
Inscription: Mer Jan 12, 2011 5:55 pm
Localisation: Zürich

Re: La délicate question de la moka

Messagepar roi_des_moutons » Lun Sep 30, 2013 1:00 pm

Je pense qu'avec la moka je sors toujours quelque chose d'amer/métallique.

J'ai parfois une acidité exacerbée, mais ce n'est pas le plus embêtant. Quand c'est acide, je me dis : c'est la nature du café. Quand c'est amer et/ou métallique je me dis : il y a quelque chsoe qui cloche.
Avatar de l’utilisateur
roi_des_moutons
 
Messages: 28
Inscription: Mar Sep 03, 2013 8:45 pm
Localisation: Trouperdu, Côte d'Or

Re: La délicate question de la moka

Messagepar Romain » Lun Sep 30, 2013 1:06 pm

sur une expresso, amer ca veut dire trop chaud. On réussit pas mal à équlibrer le café en joaunt sur la temparature et sur le temps de passage.

Ce que je te conseille c est de gouter ton café par ordre inverse de sortie.

Tu fais couler ton café pendant 1 minutes admettons dans 4 tasses

tu prends les 15 premieres secondes dans la premiere tasse

seconde de 15 à 30 dans la seconde tasse

seconde de 30 à 45 dans la troisieme tasse

et de 45 à 60 dans la quatrième tasse

tu goutes chacune des 4 tasses

ca m aide souvent de faire ca

je galère encore beaucoup ... là en ce moment en particulier :)

Romain
Cafetier : en rodage
Machines : Unic Rumba en rodage, Lady de campagne, Mini Gaggia de vacances
Moulins : Macap M4D en rodage, Hario ceramic slim
Avatar de l’utilisateur
Romain
 
Messages: 1982
Inscription: Mer Jan 12, 2011 5:55 pm
Localisation: Zürich

Re: La délicate question de la moka

Messagepar roi_des_moutons » Lun Sep 30, 2013 1:07 pm

Ah c'est une bonne idée...

Faudra que je vois si c'est possible (pas facile de maîtriser la moka quand elle est lancée), mais oui, j'étudierai ça.
Avatar de l’utilisateur
roi_des_moutons
 
Messages: 28
Inscription: Mar Sep 03, 2013 8:45 pm
Localisation: Trouperdu, Côte d'Or

Re: La délicate question de la moka

Messagepar Romain » Lun Sep 30, 2013 1:10 pm

sur une bialetti cest dur mais tu as des moka qui délivrent directement dans la tasse, et j 'ai ca sous mes yeux sur l etagère du coup j'ai confondu...
Sinon l amertume sur la bialetti peut etre lié au fait de laisser le café dans la cafetière, il faut servir le plus vite possible (selon moi)

ROmain
Cafetier : en rodage
Machines : Unic Rumba en rodage, Lady de campagne, Mini Gaggia de vacances
Moulins : Macap M4D en rodage, Hario ceramic slim
Avatar de l’utilisateur
Romain
 
Messages: 1982
Inscription: Mer Jan 12, 2011 5:55 pm
Localisation: Zürich

Re: La délicate question de la moka

Messagepar roi_des_moutons » Lun Sep 30, 2013 4:04 pm

Ben justement, je suis bien tous les conseils. Je ne laisse pas le café dedans, je sers dès qu'il a fini de sortir.

Mais je ne perds pas espoir. :)
Avatar de l’utilisateur
roi_des_moutons
 
Messages: 28
Inscription: Mar Sep 03, 2013 8:45 pm
Localisation: Trouperdu, Côte d'Or

Re: La délicate question de la moka

Messagepar roi_des_moutons » Mar Oct 01, 2013 10:18 am

Bon, je continue en déviant un peu du sujet.

Si j'en crois pas mal de commentaires, les moka en inox ont l'avantage de moins donner de gout métallique, de ne pas avoir besoin d'être rodées. Le drame, c'est qu'on trouve plus facilement des 4 ou 6 tasses. Pas de 2 ni de 3. Ma moka alu pour l'instant est une 3T, limite trop grande puisque le café est juste pour moi, alors je me demande si, avec 4T, ça ne va pas faire vraiment trop grand, d'autant plus qu'il est apparemment très difficile d'utiliser une moka pour faire une autre quantité que celle pour laquelle elle a été dimensionnée.

Qu'est-ce que vous en dites ?
Avatar de l’utilisateur
roi_des_moutons
 
Messages: 28
Inscription: Mar Sep 03, 2013 8:45 pm
Localisation: Trouperdu, Côte d'Or

Re: La délicate question de la moka

Messagepar andrea » Mar Oct 01, 2013 11:31 pm

Hello
Je suis un consommateur très diversifié et j'ai bu beaucoup de moka pour comprendre qu'il y a du trés bon mais dans certaines circonstances.
L'alu est un mauvais conducteur thermique a comparé du cuivre ou inox et donc les surchauffes (dû au transferts thermique lors de la montée pression de la chaudière qui brûle le café) sont assez "neutralisées".
Le culotage et l'entretient simple vont de paire,il faut rincer a l'eau claire le réservoir après usage, quand un dépot se fait trop important le frotter a sec avec une gratounette puis laisser une nuit avec de l'eau pour enlever les dépots d'alu . Mais une fois tout les 2 ans environ cette procédure.
Ce qui se dit c'est qu'il faut arréter le calorique à l'apparition des premières gouttes, mais bon mes expériences ont fini par un dé à coudre de venin noir :mrgreen:
Essaye un costa rica c'est très typé et va dans le sens d'une moka.
bye
Cafetière De Belloy 1795.
Avatar de l’utilisateur
andrea
 
Messages: 8063
Inscription: Sam Avr 07, 2007 11:22 pm
Localisation: NICE alpes maritimes.

Re: La délicate question de la moka

Messagepar roi_des_moutons » Mer Oct 02, 2013 8:50 am

Merci Andrea !

J'imagine par ton pseudo et ta localistion géopraphique que tu as quelques relations avec l'italie ? :)

Hier soir et ce matin j'ai tiré du café de la moka avec mon vieux San Marco, juste pour continuer de la roder. J'ai moulu assez gros, il y a une minute environ entre la sortie de la première goutte et la fin du café. Je n'ai pas pu verser des tasses progressivement pendant l'extraction, mais j'ai tenté un truc intermédiaire : une fois le café sorti, je n'ai pas mélangé le café, je l'ai versé dans 3 tasses. Bizarrement, même si le café n'était pas génial, il n'avait pas de gout métallique, pas trop. Sauf la 3ème tasse... Comme quoi, je progresse. Celui de ce matin, dans les mêmes conditions, a donné à peu près la même chose, mais, là pour le coup, c'était la 3ème tasse la plus douce ! Presque neutre !

Je pense que j'ai trouvé une mouture pas trop mauvaise, le café n'est pas trop extrème, il sort vite et de façon régulière et il est assez fort pour moi. Je vais finir mon sanmarco sans réellement boire le café, juste pour roder la cafetière, en faisant 1 ou 2 cafetirèes par jour, ça a l'air d'aller dans le bon sens. Je rince la partie inférieure comme tu le dis, pour le filtre je le nettoie en rinçant sous l'eau et en frottant avec le doigt pour faire partir les grains collés, et pour la partie supérieure, je la passe rapidement sous l'eau froide sans même frotter avec le doigt. Pour l'instant la partie supérieur a un aspect "usé" mais pas sale, pas vraiment de coloration.

Quand le san marco sera fini, j'ai du lavazza oro à mettre dedans, je verrais si ça se rapproche de ce que je cherche ou pas, et au pire ça me servira à continuer de roder la bête :)

rdm
Avatar de l’utilisateur
roi_des_moutons
 
Messages: 28
Inscription: Mar Sep 03, 2013 8:45 pm
Localisation: Trouperdu, Côte d'Or


Retourner vers Les Techniques du Barista

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron