Torréfacteur Roure E1A

Modérateur: gonzo13sam

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar amicalement_votre » Jeu Sep 22, 2016 11:43 am

sixtyfour a écrit:La chauffe s'arrête à la température cible, puis l'inertie fait encore monter la température de deux degrés environ, puis la chauffe reprend un degré sous la température cible.
Jusque là tout va bien. Le hic, c'est que la température continue de diminuer de huit à dix degrés avant d'amorcer sa remontée. :?

Il y a une seule sonde de température ? Qui mesure quoi, la température du tambour (sur sa surface en métal) ? Comme ça chute de 8-10C après reprise de la chauffe, la mesure doit être à l'opposé de l'endroit où ça chauffe sur le tambour, non ?
Je n'ai pas bien compris comment ça chauffe : une résistance interne au tambour tu dis. Il faut de la masse en contact de la resistance, c'est foutu comment ?

Le fait qu'il indique que la température baisse de 8 à 10C quand la chauffe reprend signifie que le tambour n'est pas à une température homogène. Si la sonde est à l'opposée de la position de la chauffe, c'est l'écart max de max, ces 8-10C. Au niveau des grains qui sont brassés là-dedans, c'est sans doute beaucoup mieux (?)
Machines : Vam, Elektra Microcasa Semiautomatica. Broyeur : Mazzer Super Jolly
Avatar de l’utilisateur
amicalement_votre
 
Messages: 129
Inscription: Jeu Oct 03, 2013 1:29 pm
Localisation: IdF

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar geof073 » Jeu Sep 22, 2016 9:38 pm

Il va falloir installer un pid là-dessus :twisted:
Bezzera - Rocket - Mazzer - Behmor
Si vous arrêtez d'en acheter, un jour ils arrêteront d'en produire
Avatar de l’utilisateur
geof073
 
Messages: 471
Inscription: Jeu Sep 29, 2011 2:21 pm
Localisation: Waterloo - Belgique

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar gonzo13sam » Ven Sep 23, 2016 7:11 pm

Bonsoir tous,

Je viens de me rendre compte que sur des voeux Vittoria la chauffe avec une flamme arrivé directement dans le tambour :shock:
Donc, finalement rien de choquant pour ton torrefacteur!
Je ne me rappelais plus que ça existait!
Des leviers...de Nice !!!
Unic :
STELLA
SENIOR
PRIMOR
IP
IH
MIN
DIVA
Avatar de l’utilisateur
gonzo13sam
 
Messages: 3976
Inscription: Sam Fév 14, 2009 4:33 pm
Localisation: haut var

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar sixtyfour » Ven Sep 23, 2016 8:23 pm

Bonsoir
Voila une photo de l'intérieur.
Image

La résistance et la sonde de température sont assez proches.
Apparemment, la remontée en température de la résistance est assez lente et le tambour qui n'est pas isolé se refroidit un peu trop vite pendant ce temps.
Je compte isoler autour du tambour pour que la température ne chute pas trop vite le temps que la résistance remonte en température.
Je vous tiendrai au courant. :wink:
La Marzocco/HG one/Roure E1A
Avatar de l’utilisateur
sixtyfour
 
Messages: 932
Inscription: Mer Sep 16, 2009 12:52 pm
Localisation: Roquefort les pins

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar auxanges » Sam Sep 24, 2016 7:32 pm

Pour l'isolation regarder du coté de l'aérogel. J'en ai utilisé sur un prototype de four solaire (avec protection par tôle mince inox). Je l'avais acheté en Grande Bretagne sur ebay.fr.
La Pavoni Mignon + Ponte Vecchio Lusso 2G + Rancilio Nancy + Zacconi Baby
Ascaso I Mini + Porlex (normal et mini)
Avatar de l’utilisateur
auxanges
 
Messages: 63
Inscription: Dim Mar 15, 2009 1:29 pm
Localisation: Lac du Bourget

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar Flynn » Dim Sep 25, 2016 12:29 pm

Aérogel? ce truc qui a une densité inférieure à celle d'un gaz et qui a servi à récupérer des poussières cosmiques sur un satellite récemment ? bendisdonc !
Rocket / Mazzer Mini
Avatar de l’utilisateur
Flynn
 
Messages: 209
Inscription: Dim Jan 20, 2013 11:19 pm
Localisation: Anjou

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar sixtyfour » Dim Sep 25, 2016 10:53 pm

Merci de l'info.
Je vais me renseigner.
La Marzocco/HG one/Roure E1A
Avatar de l’utilisateur
sixtyfour
 
Messages: 932
Inscription: Mer Sep 16, 2009 12:52 pm
Localisation: Roquefort les pins

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar sixtyfour » Sam Nov 12, 2016 9:09 am

Bonjour tous.
Ça y est , j'ai reçu mon isolant...
Pas facile mais ça y est.
J'ai d'abord isolé un peu la chaudière avec un sandwich de grillage à poules et papier alu, pour créer une couche de transition entre la chaudière et mon isolant car il ne supporte que 150º.

Découpe du grillage:
Image

Habillage avec le papier alu:
Image

Et enfin pose de l'isolant:
Image

Ensuite remontage de la carrosserie et essais.
Résultats: Rien ne change au niveau des écarts de température :? :?
La régulation varie toujours entre +2º +3º et -10º

Il faudrait que je puisse changer la programmation de la résistance.
Pour l'instant, sa logique est de couper l'alimentation lorsque la température cible est atteinte et de reprendre la chauffe trois degrés sous la température cible.
Mais là, je ne sais pas faire.
Si vous avez des conseils, je suis preneur :wink:
La Marzocco/HG one/Roure E1A
Avatar de l’utilisateur
sixtyfour
 
Messages: 932
Inscription: Mer Sep 16, 2009 12:52 pm
Localisation: Roquefort les pins

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar andrea » Sam Nov 12, 2016 12:20 pm

Hello
C'est le thermostat qui a un écart entre la coupure et reprise ou c'est une inertie thermique ?
Cafetière De Belloy 1795.
Avatar de l’utilisateur
andrea
 
Messages: 8012
Inscription: Sam Avr 07, 2007 11:22 pm
Localisation: NICE alpes maritimes.

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar amicalement_votre » Sam Nov 12, 2016 1:05 pm

sixtyfour a bien décrit ce qu'il se passe :"La chauffe s'arrête à la température cible, puis l'inertie fait encore monter la température de deux degrés environ, puis la chauffe reprend un degré sous la température cible. Le hic, c'est que la température continue de diminuer de huit à dix degrés avant d'amorcer sa remontée."

L'ajout d'un PID n'apporterait rien je pense.

perso, ca me semble convainquant, ton interprétation sixtyfour, quand tu dis comme commentaire de ta photo de la résistance et de la sonde, que c'est la résistance qui se met à chauffer trop lentement. Il lui faudrait beaucoup de temps pour atteindre à nouveau sa T haute normale et faire son job. Si au contraire elle reprenait "instantanément" sa T haute, elle compenserait et dépasserait de suite les fuites du tambour et la T de la sonde remonterait aussi. Mais si comme tu le dis la résistance elle-même se réchauffe lentement, pendant tout ce temps les fuites du tambour l'emportent et la T globale chute. Donc super idée d'avoir isolé le tambour. Mais ça ne suffit pas :cry:.

Il faudrait une résistance qui monte en température beaucoup plus vite ? Pas plus puissante, juste qui monterait elle-même en température plus vite.

A propos, je crois que ces résistances chauffent l'air, les grains et le tambour par rayonnement infrarouge (et très peu par contact thermique avec l'air qui ensuite réchaufferait le reste).
Machines : Vam, Elektra Microcasa Semiautomatica. Broyeur : Mazzer Super Jolly
Avatar de l’utilisateur
amicalement_votre
 
Messages: 129
Inscription: Jeu Oct 03, 2013 1:29 pm
Localisation: IdF

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar amicalement_votre » Dim Nov 13, 2016 1:34 am

Est-ce que justement, un pid ne pourrait pas grandement améliorer la situation ?

En notant E=T_consigne - T
il fixerait l'alim de la résistance à une puissance

W=P E + I itnégrale(E) + D dE/dt.

Arrivé à la consigne, on a E=0, intégrale(E) qui est constant et dE/dt=0 donc W = I intégrale(E) = constante et cette valeur doit être égale aux fuites thermiques de la machine.

Bref, une fois cette puissance calée, la résistance ne fait plus le yoyo en montée lente en température puis chute très rapide quand l'alim est complètement coupée par un thermostat.

On consomme juste en électricité ce que les fuites thermiques (par conduction et rayonnement du tambour) et le tout doit être stable en température (?)

En fait, d'après la description de sixt, si le souci vient de l'inertie de la résistance elle-même, le pid la maintiendra à une T fixe par une alimentation continue et faible, rendant sans conséquences cette inertie. Mais avec une alim en carré tout ou rien, l'inertie de la résistance semble être importante puisque même quand le thermostat relance la chauffe juste en dessous de la consigne, la résistance alimentée à fond ne fait pas son travail pendant un long moment: aussi longtemps qu'elle n'est pas assez chaude pour apporter plus d'énergie par rayonnement que le tambour n'en perd par fuites, la température de la sonde continue à chuter, en l’occurrence de 8C.
Machines : Vam, Elektra Microcasa Semiautomatica. Broyeur : Mazzer Super Jolly
Avatar de l’utilisateur
amicalement_votre
 
Messages: 129
Inscription: Jeu Oct 03, 2013 1:29 pm
Localisation: IdF

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar sixtyfour » Dim Nov 13, 2016 10:02 am

Bonjour
Merci pour ces réponses

Andrea
C'est un système ON/OFF :
ON si Tº<Température cible
Puis avec l'inertie et malgré la coupure de la chauffe, la tempé monte encore de 2/3 degrés
Puis lorsque la température redescend, la chauffe se remet en route deux degrés sous la température cible, mais avant de remonter, la température du tambour chute encore sur l'inertie jusqu'à 8/10 degrés sous la température cible
Ça fait donc une sorte de yoyo entre +2º et -10º

amicalement_votre.
Je comprends mieux comment fonctionne un PID.
Premièrement, il va falloir que je démonte mon boitier de régulation afin de trouver ses caractéristiques et voir si ce n'est pas un PID mal utilisé.
Si ce n'est pas un PID, et bien, il va falloir que j'en trouve un qui puisse réguler tout ça :D
avec votre aide bien sûr :wink:
La Marzocco/HG one/Roure E1A
Avatar de l’utilisateur
sixtyfour
 
Messages: 932
Inscription: Mer Sep 16, 2009 12:52 pm
Localisation: Roquefort les pins

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar JLA » Dim Nov 13, 2016 10:53 am

Hello Antoine
Très chouette joujou !!!
En gros, un pid apporterait une réponse proportionnelle à la demande de chauffe avec de plus un hystérésis beaucoup plus faible; il y a toutes chances que cela règle en grande partie ton soucis.
Dans les climatisations, une analogie serait que l'inverter est au pid ce que le vieux thermostat à bulbe est au réfrigérateur.
Le thermostat dont est équipé ton Roure ressemble comme deux gouttes d'eau à celui qui équipe la saladette du fiston et je peux t'affirmer que ce n'est pas hyper précis et que cela fonctionne en tout ou rien.
MAIS, au risque de faire hurler quelques puristes intégristes, un delta de 5 voire 8° est-il rédhibitoire dans une torréfaction ??? Ne faut-il pas relativiser? :roll:
:idea: Je pense qu'en revanche, la torréfaction en deux passes comme dans ce fil http://www.planetcafe.fr/forums/viewtopic.php?f=6&t=4031 impacte bien plus le résultat de la cuisson en tentant de cuire le grain à coeur.... D'ailleurs, tu parles de dégagement de vapeur important, laissant penser à un grain peut-être pas tout à fait sec.
Je tiens ces propos car, utilisant un behmor pour torréfier 500g (alors que prévu pour un max de 450g), je triche en lançant manuellement 2mn avant le programme auto pour 450g. Eh bien selon le temps que je laisse entre ces deux opérations (séchage?) cela impacte bien plus le résultat.
Enfin, le Behmor n'informe pas sur la température pendant l'opération, ce qui fait que je n'ai pas la même "formation" que toi avec le Géné; c'est peut-être d'ailleurs une lacune de l'appareil....
"On met 2ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire"
Mazzer SJ/Santos 6A/Conti T69/QM
Fonctionnelles: L6/S27/Ih2 Sh/ih1/Xh1/Ladies/Silvia
En restauration: Major F1/Primor/Zenith BB
Façon Puzzle: L7/Sd1/Junior/g2p
Avatar de l’utilisateur
JLA
 
Messages: 819
Inscription: Dim Déc 06, 2009 8:04 pm
Localisation: Ile de France / Côtes d'Armor

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar sixtyfour » Dim Nov 13, 2016 11:25 am

Bonjour Jean Luc
Intéressant cette torréfaction double passe.
Je vais tester ça...
Mais comment apprécier le degré de séchage :?: :?: :?:

Sinon, pour le delta, il est de 12º et le temps pour aller de -10º à +2º est de l'ordre de une ou deux minutes ( je n'ai pas chronométré )
Donc sur la cuisson, ce que j'ai pu noter, puisque maintenant, j'entends très bien les cracs, c'est justement une diminution voire arrêt des cracs en bas de la courbe de température avec une reprise en haut.
Ceci pour des températures assez basses de 205-210º
Bref, pour faire des expériences, une plus grande précision est bienvenue
La Marzocco/HG one/Roure E1A
Avatar de l’utilisateur
sixtyfour
 
Messages: 932
Inscription: Mer Sep 16, 2009 12:52 pm
Localisation: Roquefort les pins

Re: Torréfacteur Roure E1A

Messagepar amicalement_votre » Dim Nov 13, 2016 1:19 pm

à propos de vos commentaires JLA et sixt, ça me fait penser à un article :

https://baristahustle.com/lets-talk-about-roasting/

en particulier la sous-rubrique "stalled", dans la rubrique "speed" de cet article. En gros il dit que si au début des cracks la température stagne voir chute, on ne va pas assez "développer" le grain (underdevelopment il dit). Si je comprends ce qu'il dit, "sous-développer" un grain lors de la torréfaction c'est ne pas le cuire à coeur. Ca crée une inhomogénéité dans le grain qui après mouture, lors de l'extraction, créera forcément une sous extraction de ces parties moins torréfiées si le reste est extrait correctement. D'où aigreur, etc...
Machines : Vam, Elektra Microcasa Semiautomatica. Broyeur : Mazzer Super Jolly
Avatar de l’utilisateur
amicalement_votre
 
Messages: 129
Inscription: Jeu Oct 03, 2013 1:29 pm
Localisation: IdF

PrécédenteSuivante

Retourner vers Torréfaction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron